A LA UNEAfriquePolitique

Le colonel Amara Camara s’en prend de nouveau au Président en exercice de la CEDEAO Embalo

Dans une déclaration fracassante contre la personne de Umaru Sissoco Embalo, président en exercice de la Cedeao, Colonel Amara Camara martèle selon ses propres termes que » ça ne marchera pas »

«L’ instabilité ne peut être une marque de gouvernance où un droit acquis. La démarche du président Embalo procède d’une diabolisation du régime de la transition en Guinée. Ça ne marchera pas , par ce que des intentions et son orientation sont connues. Toutes les démarches menées par lui en lieu et place de la CEDEAO étaient de nature à entériner son choix de candidat pour les futures élections. Nous laisserons personne prendre en otage la voix du peuple. Si cela nous vaut de l’acharnement, nous voulons rassurer la communauté nationale et internationale que le peuple souverain de Guinée sera au rendez-vous de l’histoire par ce que nous ne reculeront pas.» a indiqué le Colonel Amara Camara sur un ton martiale

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook
A LIRE >>  Certaines constructions de mosquées ressemblent à du blanchiment ou à des tentatives de corruption du bon Dieu.

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Activer les notifications OK Non merci.