A LA UNEAfriquePolitique

Le combat des esclaves mauritaniens !

Par Abdoulaye Sankara Abou Maco

Le combat des esclaves mauritaniens !
Kaédi est une ville du sud de la Mauritanie. C’est la capitale de la région du Gorgol. Elle est située sur la rive droite du fleuve Sénégal qui délimite la frontière entre la Mauritanie et le Sénégal. Un ami mauritanien noir, Samba Guiméra que beaucoup de journalistes guinéens connaissent de 1996 à 2009, qui a travaillé avec nous au journal « L’Indépendant » m’a beaucoup parlé de Kaédi, sa ville.

Et lorsque l’occasion s’est présentée, je n’ai pas hésité à partir en reportage dans cette localité. J’y ai rencontré une question insidieuse : l’esclavage et la situation des Haratines (Noirs).

C’est une question dont personne ne parle, mais qui est présente dans tous les regards. Pourtant, la Mauritanie a été contrainte de voter des lois d’abolition de l’esclavage en 1981. Des lois qui n’ont jamais été vraiment appliquées, et cette pratique est très répandue dans le pays jusqu’à nos jours.

Après les lois d’abolition, les anciens maîtres ont simplement déclaré aux Noirs : « Partez, vous êtes libres ! ». Mais les maîtres Maures ont gardé la terre, le bétail et tous les moyens de production. Une libération qui n’en est pas une quoi !

Résultat, aujourd’hui les Haratines qui représentent 20 % de la population, sont toujours des esclaves par ascendance et, à ce titre, considérés comme la propriété des Arabo-Berbères. Ce sont des objets. Ils n’ont pas droit à l’éducation, à la propriété, à l’état civil… .
Ne les oublions pas ! (Sur la photo, Biram Dah Abeid, militant anti-esclavagiste).

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook
A LIRE >>  Marmaille "journalistique" Le réseau social de prédilection d’un bon journaliste c’est Twitter, facebook c’est juste pour bavarder, sinon les vrais gars du game sont sur Twitter.

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Activer les notifications OK Non merci.