Nanfo Ismaël Diaby
Temps de lecture : 1 minute

L’imam Nanfo Ismaël Diaby, l’homme qui a suscité le buzz toute la semaine dernière sur les réseaux sociaux pour avoir révélé au grand jour sa pratique assez singulière de la religion musulmane : Il fait sa prière dans sa langue maternelle, le Maninka.

Cet homme fait aujourd’hui l’objet d’une véritable cabale du coté de Kankan.

Dans un témoignage à lire dans GuinéeMatin, il affirme être l’objet de menaces de mort récurrentes depuis le début de cette affaire. Un imam aurait d’ailleurs appelé à son « lynchage», toujours selon ses dires.

Par ailleurs, le propriétaire du local qui lui servait de clinique à également décidé de résilier son contrat de bail, de peur que le bâtiment ne soit mis à sac par ceux qui en veulent à Mr Diaby.

C’est quand même curieux que de tels actes se produisent en Guinée, un pays qui est pourtant vent debout pour défendre sa constitution.

Parce que ce qui est le plus précieux dans la constitution, ce sont toutes ces libertés qu’elle consacre et dont chacun de nous peu parfaitement jouir ! Comme la liberté religieuse ou la liberté de culte ( Art. 7)!
LA DÉFENSE DE LA CONSTITUTION, CE N’EST PAS QUE LE NOMBRE DE MANDAT OU LA DURÉE DU MANDAT.

En espérant que l’Etat qui est le garant de nos libertés, ne laissera pas faire !

C’est inquiétant tout ça !!

A LIRE >>  L'Intlintegralite du rapport preliminaire de la mission d'observation des élections

Kharenam

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.