Nos malheurs sont dûs au fait que notre pays est dirigé par des médiocres.
Alpha_Saliou_Wann
Alpha_Saliou_Wann

Nos malheurs sont dûs au fait que notre pays est dirigé par des médiocres.

Je ne veux pas trop m’aventurer dans un discours technocratique que bon nombre de nos compatriotes ne comprendront pas.

Mais, j’insiste sur un point : nos malheurs sont dûs au fait que notre pays est dirigé par des médiocres.

A leurs têtes, trône Alpha Condé qui n’a aucune vision, ni de programme précis pour sortir notre pays de la pauvreté.
En principe, l’administration doit être neutre politiquement, dirigée par des technocrates qui ont pour mission de mettre en œuvre la vision et les programmes du chef de l’Etat. Malheureusement, l’administration est politisée à l’extrême dans notre pays. Et Alpha Condé est allé très loin dans cette politique néfaste pour notre pays.

Il a placé à la tête de nos administrations, et jusqu’au dernier échelon hiérarchique, des hommes et femmes qui n’ont de compétences que leur militantisme zélé au sein du RPG.

Nous sommes en train de vivre en ces moments difficiles, les conséquences de cette médiocratie.

Forcé par l’opinion de présenter un plan de riposte au covid-19, il s’est résolu enfin à se plier à cet exercice.
Kassory Fofana nous a présenté un plan de 3000 milliards de francs qui, à y regarder de près, est un aveu d’impuissance. Les caisses sont vides et ils n’ont aucune marge de manœuvre budgétaire pour faire face à la grave crise sanitaire.

Ils ont identifié pour 1.794 milliards de francs de ressources intérieures à mobiliser. Sur ce montant, 900 milliards de francs (soit 93 millions de dollars) représentent le report du remboursement de notre dette extérieure. Le FMI vient d’accorder une aide d’urgence à 25 pays pauvres dont la Guinée pour alléger le service de la dette couvrant six mois afin de consacrer leurs maigres ressources à la lutte contre le coronavirus. Elle a accordé aussi 23,5 millions de dollars à la Guinée au titre de la Facilité Élargie de Crédit. Bon, nous allons nous contenter de ces miettes pour sortir la tête de l’eau en attendant que d’autres bienfaiteurs se pointent à l’horizon.
Voilà, là où mènent les médiocres, la Guinée qui figurait parmi les pays les plus viables en terme de potentiels économiques d’Afrique.

Mais, ne vous y trompez pas, nous sommes un PPTE (Pays Pauvre Très Endetté).
Un pauvre qui s’endette pour vivre au-dessus de ses moyens : dilapidé ses maigres ressources en dépenses improductives et ostentatoires.

Un pays pauvre dont les dirigeants roulent en grosses cylindrées, voyagent en première classe, descendent dans les palaces, construisent des immeubles partout dans le pays et s’achètent des appartements de luxe à l’étranger. Un pays pauvre où chaque heureux récipiendaire du décret présidentiel voit sa vie changer du jour au lendemain.
C’est cette caste de fainéants qui ne produisent que la pauvreté.
Des individus médiocres plus voraces que les piranhas (des poissons prédateurs d’une férocité inouïe vivants dans les rivières d’Amérique latine).
Un pays pauvre qui demande Fissabilillahi depuis son indépendance. Un État-mendiant qui a le toupet d’être orgueilleux. Ils sont fiers de se livrer à la mendicité. Chaque année, nous bouclons notre budget par des dons.
Ces médiocres se sont toujours contentés de la rente minière. Avec Alpha Condé, jamais les Guinéens n’ont été aussi pressurés à travers les impôts et taxes : douanières par les importations, sur la consommation avec la TVA et le carburant. C’est pire que l’esclavage.
Nous travaillons dans des conditions difficiles pour nourrir nos maîtres qui dirigent l’Etat. Ces maîtres esclavagistes sont impitoyables.

Pour sauver les Guinéens du coronavirus, il faut mettre sous tutelle la gestion de la crise sanitaire comme ce fût le cas de l’épidémie Ebola, car Alpha Condé et les équipes de l’ANSS sont de notoirement incompétents.
C’est en période de tempête qu’on mesure la qualité d’un capitaine à conduire à bon port son navire.
Nous devons nous organiser pour nous libérer du joug terrible de ces maîtres esclavagistes.

Que Dieu nous préserve du coronavirus.

Alpha Saliou Wann

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A propos conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

A lire aussi

Accident de la circulation à Kouroussa : C’est loin après le cortège ministériel

Accident de la circulation à Kouroussa : C’est loin après le cortège ministériel Trois morts, …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Avant que vous ne partiez... Soutenez une information de qualité au quotidien produite par une collaboration unique entre experts et journalistes. Soutenez notre média faite un don. Par Orange Money au 620 17 89 30. Merci !