A LA UNELes perles de sankara

Tanatè ? Et le chef de file de l’opposition à 4 députés ? Sugar Mamy et bae ?

Tanatè ? Et le chef de file de l’opposition à 4 députés ? Sugar Mamy et bae ?

Depuis l’année que je cours derrière l’enfoiré de faux-type qui me doit des sous, c’est finalement avant le début du Ramadan qu’il a fini par se résoudre à me payer. Et comment? Au lieu de me régler avec des espèces sonnantes et trébuchantes, le salopard a choisi de me donner un chèque. Chose que j’ai acceptée, bien sûr à mon corps défendant, au risque de perdre tout espoir de récupérer mon argent.

Le foutu chèque empoché, ce n’était pas gagné. J’étais d’autant plus inquiet que rien ne prouvait que ce faux-type avait vraiment de la liquidité sur son compte bancaire. Pas d’autre choix que de me rendre illico presto dans l’agence la plus proche de sa banque.

Pour éviter tout désagrément en cours de route, j’ai secoué ma moto pour vérifier si elle avait suffisamment de jus pour le trajet. Ne serait-ce que pour l’aller, dans l’espoir que j’allais toucher mes feuilles. Malgré toutes ces précautions, je n’étais pas plus rassuré.

Le nombre impressionnant d’engins que j’ai vus au parking de la banque m’avait déjà renseigné sur la galère que j’allais vivre. C’était à croire que tout Conakry s’était donné rendez-vous en ces lieux. Comme je ne pouvais plus aller boire ou voir ailleurs, je m’engouffrai dans le hall.

A LIRE >>  Résumé de la folle journée du 05 septembre 2021 en Guinée

Un vigile m’invita à converser avec une machine calée à l’entrée pour tirer un numéro. Ce que je fis sans peine. Quelle ne fut ma surprise et mon dépit! La foutue machine a prévu mon passage à la caisse dans 176 minutes, soit environ 3 heures pour toucher un chèque de 150.000 balles.

Quand j’ai mis mes pieds dans la banque, il était exactement 12 heures. Je n’y suis ressorti qu’à 16 heures comme prévu. Avec des billets de 10.000 et de 5.000 GNF. Même pas de quoi assurer véritablement la dépense pendant 2 jours.

Malgré la climatisation, j’étais tellement épuisé d’attendre mon tour que j’ai perdu toute envie de jouir de cet argent qui était devenu entièrement mien. J’étais si dégoûté que pour une fois, j’ai regretté cette modernité qui ne nous fait plus avancer finalement. Tanatè ?

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Activer les notifications    OK Non merci.