A LA UNEJustice et Droit

Témoignage Clé du Général à la Retraite Ibrahima Baldé au Procès du 28 Septembre

Témoignage Clé du Général à la Retraite Ibrahima Baldé au Procès du 28 Septembre

Le procès des événements tragiques du 28 septembre 2009 en Guinée a pris une nouvelle dimension avec la déposition du Général à la retraite, Ibrahima Baldé, succédant au contrôleur général de police Valentin Haba à la barre du tribunal criminel de Dixinn. Le Général Baldé, anciennement à la tête de la Gendarmerie Nationale, a apporté un éclairage unique sur la structure et les dynamiques internes de la gendarmerie à l’époque des faits.Général-Ibrahima-Baldé

Sa narration a débuté par un aperçu de l’état de la Gendarmerie Nationale lors de sa prise de fonction. Il a décrit les défis auxquels il a été confronté et les réformes qu’il a initiées pour améliorer l’efficacité et la discipline au sein de cette institution clé. Le Général Baldé a également évoqué sa relation avec Blaise Goumou, l’un des accusés dans cette affaire, révélant qu’il avait joué un rôle déterminant dans sa formation et sa sélection pour devenir magistrat du tribunal militaire.

Le témoignage du Général Baldé est crucial pour comprendre le contexte et les circonstances qui ont conduit aux événements du 28 septembre. Sa perspective offre un aperçu des complexités et des pressions auxquelles les forces de sécurité étaient soumises à cette période tumultueuse de l’histoire guinéenne.

En abordant le cas de Kalonzo, un autre personnage clé de l’affaire, le Général Baldé a souligné son manque de ponctualité, un détail qui, bien que mineur, peint un tableau plus large de la discipline et de l’organisation au sein de la gendarmerie à cette époque.

A LIRE >>  L'histoire de Sérhou Guirassy ne fait que commencer à s’écrire, n'en déplaise à ses détracteurs !

Le procès du 28 septembre est un moment charnière pour la Guinée, car il cherche à faire la lumière sur l’un des chapitres les plus sombres de son histoire récente. Les témoignages de figures comme le Général Baldé sont essentiels pour démêler la complexité des événements et pour établir la responsabilité des différents acteurs impliqués.

Ce procès ne concerne pas seulement la recherche de la vérité sur les événements du 28 septembre; il s’agit également d’examiner le rôle des institutions de sécurité et de justice dans la protection des droits de l’homme et dans la prévention de telles tragédies à l’avenir. Les réformes entreprises par le Général Baldé et les défis auxquels il a été confronté sont révélateurs des lacunes et des besoins en matière de gouvernance et de responsabilité au sein des forces de sécurité.

La communauté internationale, en particulier les organisations de défense des droits de l’homme, suit attentivement ce procès. Les révélations qui en émergent auront des implications non seulement pour la justice et la réconciliation en Guinée, mais aussi pour la compréhension globale des défis auxquels sont confrontées les institutions de sécurité dans les contextes post-conflit et en transition.

En fin de compte, le témoignage du Général Baldé, ainsi que celui des autres témoins clés, contribuera à façonner l’avenir de la justice et de la gouvernance en Guinée. Alors que le procès continue de se dérouler, les yeux du monde restent rivés sur le tribunal criminel de Dixinn, où les histoires de ces témoins se dévoilent, apportant avec elles l’espoir d’une résolution et d’une compréhension plus profonde des événements qui ont secoué la nation.

A LIRE >>  ELHADJ ALSENY BARRY, PARRAIN DE LA MAMAYA 2024: UN CHOIX QUI INTERROGE L'HISTOIRE !

Binta Barry pour conakrylemag.com

PAR CONAKRYLEMAG.COM

— conakrylemag

Author Signature for Posts

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous +224620178930 en Guinée en France +33698485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !

Adblock détecté

Conakrylemag.com fonctionne grâce à la publicité. Veuillez désactiver AdBlock en navigant sur notre site. Merci pour votre soutien. Cliquez sur l'icône AdBlock, en haut à droite, et suivez les conseils ci-dessous.