Actualites-La-BCRG-fait-le-choix-entre-garantir-la-reserve.jpg

Il existe une pratique très révoltante au niveau de l’agence de la BCRG à Kaloum.

Il existe une pratique très révoltante au niveau de l’agence de la BCRG à Kaloum. Des caissières font croire qu’il y a une crise de liquidité qui les empêche de payer un chèque.
 
Si vous voulez être payé malgré tout- c’est votre droit d’ailleurs-, on vous demande de faire une proposition. En clair, on vous demande de payer quelque chose. Mais, en fait, ce n’est pas ‘une proposition ;
 
on vous impose de façon voilée de payer un montant en fonction de ce que vous devez encaisser. C’est à vous comprendre et de jouer le jeu. Si vous refusez, vous pouvez passer toute la journée sans être payé. Et finalement, on dit de revenir le lendemain.
 
Cela ressemble un peu à la situation de ceux qui exécutent des travaux pour le compte de l’État. Pour qu’ils soient payés, des agents de l’État leur arrache des propositions sous forme de pourcentage.
 
 
Un commentaire de Me Mohamed Traoré
Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook
A LIRE >>  Depuis le tournoi de l'UFOA-A qui s'est tenu à Thiès (Dakar)

About conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.