A LA UNESociete & divers

L’un des fléaux majeurs des réseaux sociaux qui ne dit pas souvent son nom, reste…

Se respecter, c’est respecter l’autre et respecter l’autre, c’est aussi, se respecter; c’est vice-versa.

L’un des fléaux majeurs des réseaux sociaux qui ne dit pas souvent son nom, reste le harcèlement.
Même s’il (elle) répond à vous messages par politesse très souvent, écrire à celui(celle) qui ne vous écrit pas en première intention, relève du harcèlement.
Chacun peut lutter contre ce phénomène en mettant la forme et la manière dans ses relations ou interactions avec autrui.
Se respecter, c’est respecter l’autre et respecter l’autre, c’est aussi, se respecter; c’est vice-versa.
Ce n’est beau, agréable, raisonnable et même acceptable que quand la réciprocité est au rendez-vous. Si non, c’est juste pesant pour ne pas dire, dégoûtant.
Accepter une amitié virtuelle d’une femme si on est un homme ou d’un homme si on est une femme pourrait certes, ouvrir des perspectives heureuses; mais ne signifie nullement en soi, un acte de fiançailles pour devenir engageant.
Sow Boubacar, Switzerland 🇨🇭

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook
A LIRE >>  Extraordinaire ! Il reviendra donc à Embalo d'établir la "liste des personnes à sanctionner"? Pourquoi ne pas confier officiellement cette mission au FNDC puisque la liste qui en sortira sera sa liste

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Activer les notifications OK Non merci.