Actualités: Au Nigéria, les nouvelles technologies facilitent la livraison de sang aux hôpitaux Conakrylemag.com 1er site d'information en Guinée toute l'actualité en continu

Actualités: Au Nigéria, les nouvelles technologies facilitent la livraison de sang aux hôpitaux

(Agence Ecofin) – Le Nigéria a enregistré une baisse importante des dons de sang ces dernières années. Pour les motiver, l’entrepreneure Temie Giwa-Tubosun a créé LifeBank, une solution digitale qui relie donneurs et banques de sang aux établissements de santé les plus proches.

La start-up LifeBank a développé des plateformes en ligne reliant les banques de sang aux centres de santé au Nigéria. Grâce au SmartBag, son produit phare, les informations relatives aux processus d’approvisionnement en sang sont enregistrées sur une blockchain, préservant ainsi leur confidentialité. La livraison du sang est assurée par des motos dans les villes, ou des drones dans les endroits difficiles d’accès.

La fondatrice, Temie Giwa-Tubosun (photo) a eu l’idée de mettre sur pied ce projet après avoir été évacuée aux États-Unis pour des complications liées à une grossesse. Cette expérience l’a amenée à réfléchir au sort de nombreuses autres femmes nigérianes qui n’ont pas eu la chance d’aller à l’étranger pour sauver leur bébé.

« Je savais à quel point je me sentais mal dans mon lit d’hôpital, ce que ressentent d’autres femmes dans des conditions similaires. J’ai décidé que je devais sauver des vies. J’aurais pu mourir d’une hémorragie post-partum si j’avais accouché au Nigéria », a-t-elle confié sur Afrique Renouveau.

Selon un rapport publié par l’OMS en 2020, les pays en voie de développement peinent à assurer la disponibilité du sang et son conditionnement sécurisé, car les dons sont peu nombreux et les équipements pour les tests pas toujours disponibles. Au Nigéria, le service national en charge des dons de sang avait connu en 2019 une baisse de sa capacité, passant de 60 000 poches de sang à 25 000 environ. Lors de la journée mondiale du don de sang en 2020, la direction régionale de l’OMS au Nigéria avait appelé davantage de personnes à faire le geste qui sauve.

A LIRE >>  Actualités: Djibouti: réélu avec 98,58% des voix, Guelleh frôle l’unanimité

LifeBank a réussi à se tailler une place de choix dans ce secteur. Les patients ou les hôpitaux qui ont besoin de sang, en particulier dans les zones rurales, peuvent à travers ses plateformes en ligne et son service de livraison, avoir rapidement accès aux donneurs. En jouant le rôle d’intermédiaire, la start-up relie les demandeurs et banques de sang et donneurs les plus proches, ce qui facilite les opérations et diminue le risque de complications.

Si Temie Giwa-Tubosun reconnaît que ce domaine reste à développer au Nigéria, elle a rencontré de nombreux obstacles lors de la création de sa start-up. Elle déplore l’environnement des affaires difficile au Nigéria, notamment avec les défis liés à l’octroi de licences, le manque de financement et le mauvais état des infrastructures routières comme électriques.

« Si vous pouvez créer une entreprise à Lagos, vous pouvez le faire n’importe où ailleurs (…) Les mauvaises routes endommagent nos véhicules. Nous devons avoir un générateur de secours pour l’électricité », a-t-elle ajouté.

Créée en 2016, LifeBank enregistre une centaine de banques de sang et a déjà sauvé plus de 10 000 vies. Elle a remporté plusieurs prix internationaux, dont celui de la fondation Jack Ma en 2019 et celui du Cartier Women Initiative en 2020. Au fil des années, la start-up a pénétré le marché éthiopien et envisage désormais une expansion progressive sur le continent.

A LIRE >>  Actualités: La Guinée Conakry sollicite le Sénégal pour la formation de ses cadres du domaine maritime et portuaire

Aïsha Moyouzame

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = « https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js »;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

About conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.